e-mailing
Les 11 basiques dont il faut se rappeler quand on veut faire de l’e-mailing

By Marie Jouet | Emailing | 1 Comments

Avec les nouvelles technologies Internet et messagerie, il est très facile d’envoyer des emailings. Néanmoins, leur efficacité nécessite un minimum de rigueur.
Voici 11 basiques qu’il ne faut pas oublier pour augmenter ses chances de réussite.

1. Vous n’êtes pas le seul à envoyer des e-mails

Internet, c’est l’univers de la sollicitation. Outre vos concurrents directs, votre cible va recevoir des messages de ses autres fournisseurs ou marques préférées, des messages personnels, des spams… votre challenge est de retenir son attention et mieux encore le pousser à agir en votre direction.
Gardez en tête 3 éléments fondamentaux de votre action e-mailing:

  • Générer la Confiance
  • Etre crédible dans ce que vous annoncez
  • Convaincre vite pour faire agir

2. L’email passe par un FAI (fournisseur d’accès) qui a ses règles

Envoyer un mail à tout son carnet d’adresses sous Outlook ou Gmail est facile mais pas recommandé. Les fournisseurs d’accès ou webmails (Orange, Hotmail, Gmail, etc…) vont en général considérer cela comme du Spam et sans que vous le sachiez nécessairement ne vont pas acheminer votre email jusqu’au destinataire. Vous pouvez alors découper votre envoi en petits paquets de 20 destinataires… Mais cela devient vite fastidieux. Passer par une plateforme professionnelle d’e-mailing est la meilleure solution car elle va envoyer les mails en 1 to 1 et non 1 mail à plusieurs destinataires.
Les FAI peuvent également avoir d’autres règles de transmission qu’en tant qu’individuel vous ne connaitrez pas. Utiliser une plateforme sérieuse vous affranchira de ces problèmes car cette dernière se mettra en conformité (c’est son coeur de métier).

3. Votre nom est la première chose que voit le destinataire

Veillez à ce que le nom associé à l’envoi du mail soit clair et reconnaissable. Cela peut être le nom de votre entreprise, le nom de la marque, le nom d’une personne ou d’un service mais il doit rassurer le destinataire et l’encourager à ouvrir le mail. Gardez le même dans la durée comme cela le destinataire le reconnaitra et s’il l’ajoute à son carnet d’adresses, vous serez assuré d’être reçu. N’hésitez pas à renforcer la confiance en mettant un logo visible et reconnaissable dans votre mail. De même, prévoyez que le destinataire puisse répondre directement au mail en y associant une adresse mail correcte et consultée. Le No Reply est insupportable.

4. L’objet du mail est sans doute le point le plus important de votre email

Plus de 50% des destinataires vont décider d’ouvrir ou non l’email en fonction de cet objet. Soignez-le : soyez clair sur ce que vous proposez, les généralités n’attirent pas. Soyez concis : mettez les mots importants en début de phrase pour être sûrs qu’ils soient vus. Les phrases trop longues seront coupées par les messageries.
Vous avez intérêt à changer l’objet du mail à chaque emailing et le rédiger sous forme d’accroche. Attention à ne pas mettre de mots en majuscules ou de ponctuation trop prononcée. Tout comme les mots spams, ceci n’est pas apprécié des FAI et risque de faire bloquer votre mail.

5. Le Header est plus important qu’on ne le croit

Le header est cette petite phrase écrite en petits caractères en haut des e-malings. Elle ne doit pas être sous-estimée car en tant que 1ere ligne de texte après l’objet, c’est elle qui va apparaitre directement dans la boite à lettre du destinataire. Veillez à ce qu’elle complète pertinemment l’objet du mail en proposant un vrai bénéfice. Vous pouvez même y intégrer un lien vers une page, une offre spécifique ou un paragraphe de votre email.

6. Le titre : Le plus impactant

80% des lecteurs vont voir le titre et seulement 20% vont lire votre mail ! C’est donc un élément hyper important pour encourager vos destinataires à lire votre mail. Veillez à ce qu’on comprenne immédiatement votre offre et ce qui est attendu du lecteur (Call to action)

7. La personnalisation : Un « Plus » qui peut faire la différence.

Si vous avez une base de données de qualité correcte, il ne vous sera pas difficile de personnaliser votre mail. La plupart des plateformes vous facilite la tâche en intégrant des « shortcodes ». Appeler quelqu’un par son nom est le minimum de ce que l’on peut attendre d’une relation entre deux personnes et c’est bien plus agréable. Attention, se faire appeler par son nom de famille brutalement parce que le champ Prénom n’est pas rempli dans la base est contre-productif.
Vous pouvez également intégrer d’autres champs de votre base de données (dernier achat, date dernière interaction, préférences, etc…) . Associé à une stratégie d’e-mailing ciblés, la personnalisation de vos campagnes renforcera votre crédibilité et votre volonté de ne pas submerger le destinataire de messages qui ne le concerne pas.

8. Les images : Internet est visuel.

Rappelez vous toujours que le lecteur ne lit pas votre mail mais le scanne ! Utiliser des images pertinentes est obligatoire pour être efficace. Il ne suffit pas qu’elles soient belles (même si une image pixellisée ou déformée vous fait perdre toute crédibilité) , elles doivent faire comprendre votre message et être sur le même mode éditorial que votre texte.
Mais ne jouez pas tout sur vos images car la plupart des navigateurs bloquent les images. Prévoyez 80% de texte pour 20% d’image et surtout veillez à ce que les messages les plus importants soient en texte et non dans une image, sinon ils risquent de ne pas être vus.
Mettez des liens sur vos images car la plupart des internautes auront le réflexe de cliquer sur l’image pour avoir plus d’informations. Renseignez la balise « Alt » quand vous intégrez l’image dans votre mail en y indiquant le message que vous voulez faire passer grâce à l’image. En effet, si le navigateur n’affiche pas l’image, il affichera ce texte. Cette balise est une balise d’explication de l’image, elle vous permet donc d’expliquer votre offre ou de faire un Call to Action.

9. Incluez un Call-to-Action !!!

Si vous ne demandez pas, vous ne risquez pas d’avoir … Chaque email doit avoir un objectif (et un seul pour être efficace) qui doit être associé à un Call to Action ( en français : une sollicitation pour faire agir l’internaute). Ce Call-to-Action doit clairement et simplement dire à l’internaute ce qu’il doit faire une fois qu’il a lu l’email. Essentiellement sous forme de bouton visible , rédigez votre Call-to-action avec un verbe d’action, de façon directe et synthétique. Par exemple : « achetez maintenant » ou « Inscrivez vous » ou encore « Profitez de -20% »
Le Call to action doit être placé judicieusement dans votre mail. Trop loin, il ne sera pas vu, trop près du titre, il risque de phagociter vos arguments. N’hésitez pas à tester la place de votre bouton d’action sur plusieurs envois.

10. N’hésitez pas à mettre des liens

En mettant plusieurs liens, vous pourrez avoir des informations plus précises sur ce qui plait à votre cible. D’autre part, en augmentant les liens vous donnez plus de chances à votre lecteur de cliquer sur l’un de ceux-ci.
Votre offre n’interesse pas le destinataire cette fois-ci ? c’est possible. Dans ce cas-là, donnez lui quand même des chances de vous rapporter quelque chose. Vous pouvez intégrer des liens vers votre site ou votre blog pour lui permettre de trouver d’autres informations ou encore lui proposer de vous suivre sur Facebook ou sur un autre réseau social où vous êtes présent. En fonction des liens qu’il clique, vous récupérerez des informations intéressantes sur son profil. Vous pouvez également lui permettre de partager le mail avec un ami.

11. Ne négligez pas le footer et les mentions légales

Vous devez laisser la possibilité au destinataire de se désinscrire. Ne l’oubliez pas et assurez-vous que le processus de retrait de votre bases d’adresses mail fonctionne.
Le footer est le moyen de permettre au lecteur de rentrer en contact avec vous et de le rassurer sur votre légitimité, utilisez-le.

Il y a bien sûr beaucoup d’autres choses qui permettent d’augmenter l’efficacité de vos e-mailings mais je pense avoir listé les basiques . N’hésitez pas à compléter cette liste si cela vous semble nécessaire.

J’organise 2 formations progressives d’une journée sur le sujet de l’e-mailing :

INSCRIVEZ-VOUS ! C’est le moment d’agir


Comments

Comments are closed.