Répartition budget marketing digital des entreprises françaises
Avec un petit budget web, où devez-vous investir en priorité ?

By Marie Jouet | Définir sa stratégie | 2 Comments

Les responsables de petites entreprises, commerçants et professions libérales sont tous intéressés par Internet et par l’immense impact en communication qu’il représente mais l’idée de gratuité qui accompagnait le web a malheureusement disparu. Comme pour tout, même sur Internet, les plus gros investisseurs sont les plus visibles. Alors comment optimiser ses dépenses sur Internet quand on a un petit budget?

Les entreprises qui ont ouvert des pages Facebook sans vraie stratégie sociale n’en tirent que peu de résultats et trouvent cela trop chronophage. Je comprends.

[message type= »notice »] Investir dans le digital, ça peut rapporter gros mais ça peut aussi coûter cher et ne pas rapporter beaucoup. Voici quelques pistes pour vous aider à optimiser votre petit budget web[/message]

La publicité digitale en remplacement des médias traditionnels ?

Quelque soit ce que vous vendez : des sandwichs, des chambres d’hôtel, des services d’avocat… optimiser la présentation de vos produits/services pour votre cible est primordial. Vous communiquez régulièrement dans des journaux ou sur des flyers et vous savez globalement faire donc vous maintenez vos campagnes de communication d’année en année… Vous savez aussi que ces supports coûtent cher et que l’audience utile (personnes de votre cible qui va voir vos pubs) n’est pas toujours au RDV.

Le développement des données marketing sur les grandes plateformes digitales de type Facebook, Twitter ou Google changent la donne.
En effet, s’appuyant sur une masse d’informations personnelles que leur donnent leurs utilisateurs (comme l’âge, les intérêts, lieu…), ces plateformes vous permettent de faire des « Ads » (ou publicité sponsorisée) avec un ciblage très précis. La plupart du temps, vous ne payez qu’au clic donc lorsque vous êtes assurés que votre cible est allée voir votre site ou votre offre.

Par exemple, lors d’une récente campagne de Google Adwords, j’ai pu tester également

une parution dans Sud Ouest Dimanche en bas de page dans un département (33) prix public 3995€ HT contre 3500€ HTde budget Adwords. Sur le site internet (école post-bac en 3 ans), les résultats ont été nets : pour cette bannière en bas de page pour 1 seule parution dans Sud-Ouest Dimanche les nouveaux visiteurs sur le site ont été très peu nombreux sans résultats réellement mesurables, par contre nous avons capté 150 personnes très intéressées (prospects chauds) grâce aux Google Ads. Je vous laisse faire le calcul du retour sur investissement.
Comparatif Sudouest vs Adwords

Il faut donc intégrer la publicité digitale dans les budgets marketing des petites entreprises. Faites-vous aider ou formez-vous au départ, mais surtout ne passez pas à côté de cette opportunité de toucher vos prospects et clients pour un coût de revient performant.

Faut-il abandonner la publicité traditionnelle ?

En effet, on pourrait penser cela en voyant les résultats des Adwords ci-dessus. Mais attention, ces publicités sont néanmoins payantes et si vos mots-clés , vos annonces ou vos pages web de destination sont de piètre qualité , vous dépenserez tout votre argent mais vous n’aurez aucune conversion en vente et c’est tout le problème…. Google et Facebook (entre autres) vous donnent des nouveaux outils mais ce ne sont pas philanthropes, ils sont là pour vous faire dépenser votre argent 😉

La publicité dite traditionnelle reste un vecteur de communication marketing utile. Il permet de toucher certaines audiences peu présentes sur Internet, de renforcer la proximité et gardent malgré tout un impact sur la notoriété d’une entreprise.

Il ne faut donc pas négliger ces supports mais les mixer avec de la publicité digitale ciblée

D’autant que vous pouvez facilement associer des bannières de publicités digitales sur les sites web des médias papier et ce support a, par contre, un taux de clicks vers vos sites très intéressant. Il faut néanmoins en mesurer le vrai retour sur investissement, c’est à dire le nombre de ventes réellement transformées grâce à ces clics.

Un atout fort de la publicité digitale : la mesure des résultats

Le retour sur Investissement est un élément décisif pour prendre vos décisions. Le digital vous permet, si un tracking professionnel correct et mis en place, de mesurer et suivre tous les clics arrivant sur votre site : une aubaine pour mieux connaitre ses prospects et surtout pour optimiser ses campagnes en temps réel.

Les places de marché :

Autre opportunité du web. Vous connaissez tous Amazon et vous avez déjà remarqué que vous pouvez acheter des produits qui viennent d’autres e-marchands qu’eux. Et bien, vous pouvez vendre vos produits sur Amazon, vous aussi.  Ce système, appelé « Places de marché » se développe de plus en plus, Ebay, Fnac, etc… Vous profitez de la visibilité et de la notoriété du site à qui vous avez fourni votre catalogue produits. Le site encaisse les commandes et vous reverse la somme moins sa commission. Vous gérez la logistique et l’envoi du produit au client.  Ce canal de distribution est ouvert quelque soit la taille de votre entreprise et peut être très pertinente en fonction de votre secteur et de votre cible pour un investissement mesuré.

 N’oubliez pas les emails !

La meilleure des communications reste la communication relationnelle. Malgré les idées reçues, l’e-mail sur des bases de données client bien construites a un taux de retour très efficace. Investissez dans vos bases de données et dans des messages pertinents à vos clients ou prospects dans le cadre de campagnes emalings ciblées. Privilégiez le texte , la mise en forme professionnelle et la lecture sur téléphone mobile et vous serez surpris de voir les retours que vous obtiendrez.

Les autres outils du digital à intégrer dans votre budget marketing

  • Votre site internet :

veillez à ce qu’il ne soit pas « obsolète » ou « has been », c’est votre meilleur ami car vous devez intégrer que 98% des personnes qui cherchent vos produits/services iront sur internet. Mieux vaut qu’ils vous y trouvent et présentés de la meilleure façon pour les convaincre.

  •  Votre page sur Google Map / Google local, c’est gratuit !
  • Un blog si avez des ressources pour créer du contenu de qualité
  • éventuellement un réseau social à bien cibler selon vos besoins et à faire vivre : Linkedin, Google+, Twitter, Pinterest…

 

Toutes les autres solutions que propose Internet sont, à mon avis, secondaires. Si déjà, vous construisez sérieusement votre plan de communication commerciale avec ces outils, vous devriez optimiser votre budget. Qu’en pensez-vous ?

 


Comments

Comments are closed.