image mail personnalisé
L’e-mailing de masse est has-been, vive le smart emailing !

By Marie Jouet | Emailing | 0 Comments

Aujourd’hui, avec internet tout devient SMART : Smart Datas, Smart city ,Smart watch, Smart TV… le digital est partout, rendant les choses toujours plus intelligentes. Oui, mais l’e-mailing, il est déjà digital (e-) car c’est l’envoi de courrier par internet alors en quoi peut-il devenir plus « smart » ?

L’emailing : un outil de relation marketing efficace !

L’emailing reste l’un des outils marketing les plus rentables. Le Sncd a publié en septembre les résultats de la 9ème édition de son étude sur la perception de l’email marketing.
On y apprend que :

  • 96% des internautes français consultent leur boite mail chaque jour.
  • 37% des interrogés disent recevoir plus de 25 emails commerciaux par jour (ils étaient 44% en 2014).
  •  34 % des internautes aiment recevoir des messages commerciaux,
  • 65 % indiquent faire des achats suite à un email
  • et plus de 77 % disent conserver un message intéressant.
  • après avoir reçu une offre commerciale par email, 38 % des répondants se sentent incités à visiter un site web  et 19 % à visiter un magasin

Ces résultats sont bien supérieurs à ceux obtenus par des actions commerciales classiques et le coût moins élevé.

Côté B2B, on estime que le décideur professionnel utilise internet à 94% pour accompagner son processus d’achat en se connectant principalement sur le site des fournisseurs (95%) mais 71% admettent également réagir à des mails ou à des newsletters dans l’étape préparatoire, et 26% s’informent sur les blogs ou les réseaux sociaux.

L’emailing de masse , c’est terminé !

Néanmoins, la performance des emails baisse inexorablement. Pourquoi ? parce que l’emailing de masse devient une agression pour l’internaute. Déjà 1/3 des internautes a utilisé le bouton « ceci est un spam », et ceci ne fait que commencer.
L’attitude qui est d’envoyer un message à la totalité de sa base (au cas où) devient suicidaire.

Le nombre d’emailings envoyés chaque jour sur le net fait tourner la tête. Une grande partie de ces emails promotionnels est heureusement bloquée par les FAI (Fournisseurs d’accès ou Anti-Spams) .
Par ailleurs, les grandes entreprises baissent leur pression commerciale en améliorant la qualité de leur politique d’e-mailing. Ceci a pour effet d’augmenter le niveau de référence (voire d’exigence)  des internautes  et pénalise les newsletters ou autres messages peu qualitatifs.

4 conseils pour passer au Smart – emailing

Voilà, maintenant vous savez que continuer à envoyer des messages généralistes à toutes les adresses mails que vous avez récupérées risquent :
* de passer en spams
* de pénaliser l’e-reputation de votre nom de domaine et donc vous bloquer auprès des FAI
* d’agacer vos clients/prospects
* de donner une mauvaise image de votre entreprise

Alors que faire pour repartir sur de bonnes bases  et passer à un e-maling plus intelligent ? C’est à dire être capable d’envoyer la bonne information, à la bonne personne , au bon moment.

1.Travailler sur sa base de données :

  • Avoir une base nominative  : arrêtez d’envoyer des mails aux adresses de type contact@ ou info@
  • Soyez capable de cibler les destinataires en les qualifiant : à quoi cela sert-il d’envoyer un mail au PDG si c’est pour une offre marketing opérationnelle ?

2. Connaitre les phases du processus d’achat de vos prospects pour personnaliser vos messages

Le processus d’achat peut se décomposer en 5 phases :
La prise de conscience du besoin, la recherche d’information, l’évaluation et la comparaison des différentes solutions possibles, la décision d’achat, l’évaluation post-achat

Schéma Parcours client
source Salesforce : http://www.exacttarget.com/blog/uk/7-technology-trends-transforming-consumer-communication

L’emailing peut convenir à chacune de ces phases.

  • Adaptez vos emails à l’attente de votre prospect : Quand il recherche de l’info, en amont de sa phase d’achat, proposez des liens vers un contenu de qualité sur votre site .
  • Limitez les messages promotionnels à certaines périodes ou pour une cible auprès de laquelle cela peut être utile.
  • Ne sous-estimez pas la phase post-achat, la fidélité de votre client passe par une bonne relation client. L’emailing peut être un moyen peu cher de montrer votre intérêt.
  • Rebondissez sur les actions engagées par vos cibles (IP tracking, téléchargement, demande d’infos, etc…) pour leur proposer un message adapté.
  • Mettez en place des scénarios (1 premier message envoyé et en fonction de la réponse, vous envoyez un autre message => marketing automation)

3. Intégrer l’emailing aux autres actions marketing et commerciales de l’entreprise

  • L’emailing est un excellent outil de transformation en complément de la recherche sur Internet, il faut donc capter les prospects faisant ces recherches (Google Adwords, récupération d’adresses mails…)
  • Renforcer l’impact de l’emailing par du display retargeté (Facebook ou Google Adwords)
  • S’assurer que les commerciaux traitent rapidement les leads (prospects chauds) créés par l’emailing. Une prise de contact trop lente va faire douter votre prospect de la capacité de votre entreprise à traiter les demandes de vos clients et plus particulièrement la qualité de votre SAV…

4. Think Mobile First

Les emails profitent des moments d’inactivité des internautes, ainsi 83% des internautes disent lire leur mail quand ils s’ennuient… et souvent cela se passe sur leur smartphone voire tablette. Alors, soyez sûrs que vos emails (et vos sites web) offrent une expérience de lecture adaptée.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Conclusion

L’emailing correctement segmenté, personnalisé et adapté à la phase d’achat du prospect reste le canal marketing le plus puissant pour animer sa relation client.

Allez plus loin : Analyse de l’étude SNCD par Bruno Florence – Pignon sur mail
Infographie :SNCD Etude emailing 2015


Inscrivez-vous à la liste de diffusion




Votre nom (obligatoire)

Votre prénom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Le numéro de votre département

Votre domaine d'activité

Mes derniers tweets